J’ai testé : pasticher Diderot

Il y a quelques semaines j’ai suivi une formation intitulée « Écriture et réécriture ». Il s’agissait de pasticher les illustres critiques qui ont donné de la voix sur ce tableau au demeurant tout à fait particulier.

La Raie – Jean Simeon Cardin – Le Louvre

La Raie de Chardin a fait couler beaucoup d’encre, dont l’encre de stylos autrement plus connus que le mien. Au rang de ces critiques peu ordinaires, nous trouvons : Diderot, Sainte-Beuve, Proust et Francis Ponge.

La méthode demande de procéder en deux temps :

  1. Travail individuel : écrire quelques lignes sur ses premières impressions.
  2. Travail de groupe : caviarder le texte d’un auteur pour faire un pastiche.

Si l’exercice semble facile au premier abord, il n’en est rien en réalité. Pasticher le texte d’un auteur demande une analyse rigoureuse tant des thèses défendues par celui-ci que de son style. L’imitation, en fait, c’est drôlement difficile !

Proust s’était d’ailleurs spécialisé dans les pastiches à l’époque où il peinait à trouver son style, cela lui a permis de voir ce qui lui allait et ce qu’il détestait. Ce n’est pas pour rien qu’on fait écrire les élèves « à la manière de » en cours de français : pasticher c’est aussi une façon de trouver sa voix.

Le texte de Diderot n’était clairement pas mon préféré, mais – loi du groupe oblige – je me suis pliée au choix du plus grand nombre. Les idées sont collectives cependant je me suis essentiellement chargée du travail de stylistique, c’est pourquoi je me sens assez libre de partager le texte ici. Le résultat ne paraît pas si mal, et la méthode m’a semblé plutôt inspirante pour quiconque souhaite jouer un peu avec l’écriture.

✨✨✨

Chardin, votre art dégage une atmosphère réaliste : « [raie inanimée, vases, tasses, bouteilles, pain, vin, eau, raisins, fruits, des pâtés] » : pas de préciosité ou de maniérisme ! Vous savez vous effacer devant le vrai ! L’harmonie de vos lignes et couleurs concurrencent au Créateur le don singulier d’insuffler aux objets inanimés la force vitale qui saura nous toucher. Votre trait plein d’humilité excelle à éclairer de sa vérité ceux que notre regard aurait voulu ignorer voire mépriser pour leur rendre charme et dignité. « La présence d’un homme, d’un cheval, d’un animal, ne détruit point l’effet d’un bout de roche, dur arbre, dur ruisseau ». Sans être là, vous êtes présent : « expliquez nous cela » !

Alors, qu’en pensez-vous ? Le style dithyrambique de Diderot est-il assez bien imité ?

Paloma
Palomahttp://absolumineusement.com
Absolumineusement c'est l'endroit où je parle de mon quotidien d'artiste engagée en Guyane française. Au programme donc : quelques billets sur l'écriture et la lecture, les dates des évènements culturels auxquels je participe et des infos sur mes ateliers d'expression artistique !

Related Stories

spot_img

Discover

Les Nuits de la lecture – 2024

A l'occasion des Nuits de la lecture événement piloté par le Centre National du...

Animation lecture – Bibliothèque Municipale de Sinnamary

Retrouvez moi tous les mercredis matins à partir de 10h à la Bibliothèque Municipale...

De l’usage des réseaux sociaux par les collégiens et...

J’ai le plaisir d’annoncer que le scénario pédagogique auquel j’ai contribué est désormais disponible...

Comment reprendre confiance face à la lecture ?

Depuis peu, je reçois une flopée de demandes de conseils de la part de...

Écrire : comment se motiver ?

Où on parle de trouver la motivation pour réaliser ses rêves d'enfants et subséquemment d'écrire un roman. #justdoit

3 Leçons apprises avec le défi sablier

Il y a quelques temps je partageais avec vous mon intention de me prêter...

Popular Categories

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici